mercredi 26 mai 2021

l'escargot, quel escargot ?

 Cela faisait longtemps que j'y pensais : j'ai créé une petite page consacrée aux escargots sur ce blog.

Ils sont mes compagnons depuis bientôt trois ans et ont pris de plus en plus de place, beaucoup de joies, et quelques drames aussi.

Le Guardian relate que l'escargot est l'animal officiel du confinement, c'est assez vrai que l'escargot vous oblige à ralentir, à faire un pas de côté, à voir les choses avec plus de recul et de sagesse, si possible. Ils sont entrés dans ma vie à un moment particulier, et je m'aperçois qu'ils correspondent à bien des évolutions de ma vie.

Cette page comporte surtout des liens, des informations que j'ai accumulées au fil de ces dernières années, que j'ai regroupées en thèmes : culture, sciences, informations générales.

Je suis souvent interpelée par des gens qui trouvent un escargot et se demandent quoi en faire, comment s'en occuper, je me disais au début que j'allais mettre des infos de ce genre : nourriture, habitat, soins de base. Et puis je me suis dis qu'internet avait déjà bien des ressources à ce sujet, d'autant que je l'aurais fait en français alors que les gens qui viennent me poser des questions viennent de pays étrangers très souvent aussi et ne parlent pas forcément la langue.

Alors peut-être que je ne le ferai pas, ou peut être que si, on verra. 

L'escargot est un animal fragile-pas fragile, quand tout va, c'est ok, quand il commence à ne pas bien aller, ça peut, c'est souvent, très mauvais signe. Là dessus, la pharmacopée est assez indigente et on en est réduit à faire du DIY et quelque peu du bidouillage avec des plantes et autres remèdes de sorcièr-e-s plus que de produits réellement scientifiques malheureusement.

C'est un animal hors des clous. En animalerie, vous lui achèterez aussi bien des produits pour chiens que pour poissons ou lapins, ou encore tortues, il n'existe pas, n'est pas reconnu, c'est à vous d'inventer le mode d'emploi, d'où le léger stress qui saisit les débutants. D'autant que souvent, vous ne voulez pas avoir un escargot, vous tombez sur lui, il entre dans votre vie par effraction, dans vos légumes, dans votre frigo, et débrouille-toi !

Alors j'ai fait à ma façon, avec des erreurs, sûrement, mais en lisant, lisant lisant le max de choses à son sujet. En échangeant avec des gens, notamment sur instagram, en interpelant aussi parfois des "sachants", personnes chargées de sorties naturalistes, bibliothécaires à même d'actionner des leviers pour avoir des réponses... J'ai parfois été déçue (euphémisme). L'animal reste mal connu, peu étudié, et les questions tombent dans le vide.

Je suis encore frappée par ce que me relatent certains, à qui on vend cet animal (car il se vend !) en leur expliquant qu'il faut leur donner de la salade, et puis voilà. Vraiment ? Pas un mot sur le sel ? L'habitat ? L'hygiène ? Le taux d'humidité ? La reproduction ? Il y a des margoulins partout. Alors le boulot, c'est d'allumer chez le débutant les questions qu'ils ne se pose pas du tout, et d'éteindre parfois les questions sans intérêt qui semblent l'obséder :)

Les malacologues (scientifiques spécialistes de l'étude des escargots maritimes et terrestres) sont très très peu connus, très peu visibles, et aussi sûrement assez rares. leur champ d'étude est immense et les mers lointaines sont sans doute plus attirantes que les cornu aspersum et autres cepaea nemoralis de nos parcs et forêts.

J'ai le souvenir d'avoir au début cherché désespérément des réponses au sujet de croisements inter-espèces, sujet totalement inconnu apparemment On m'a presque traitée de menteuse quand je disais que mes escargots de deux espèces différentes s'accouplaient, et qu'ils ont pondu des œufs (stériles). Et puis l'un d'entre eux a fini par trouver son alter ego et a pondu des œufs qui ont donné des petits cornu aspersum, et je suis passée à autre chose, mais je n'ai pas oublié ce parcours, à essayer d'avoir quelques réponses et à comprendre que le sujet n'était tout simplement pas étudié et qu'il n'y avait pas d'interlocuteur. 


L'escargot n'est pas un jouet, il vit 5 ans, voire plus dans un terrarium, ce n'est pas un caprice, il réclame des soins. Actuellement quelqu'un me pose des questions et a décidé d'acheter un terrarium après avoir trouvé un escargot, et d'en mettre dedans 10 de plus récoltés tout récemment. J'essaie d'expliquer qu'un terra se construit petit à petit, ainsi qu'une relation avec l'animal, que la nature n'est pas un supermarché où on se sert et on rafle tout, mais peine perdue, la pulsion, le délire consumériste, l'immédiateté sont là, dont feront les frais les pauvres bestioles sûrement car une personne qui agit ainsi de façon aussi pulsionnelle changera de caprice aussi vite qu'il est venu... 

D'autant qu'un escargot, ça peut être très chiant, il faut le savoir, ça dort beaucoup et longtemps, vous pouvez ne pas en voir certains pendant des mois. Mais voilà, on est en mai, ils sont partout, allègres, frétillants, et si jolis... 

Les escargots en chocolat, c'est bien aussi, n'hésitez pas !

samedi 1 mai 2021

Europa : faune en danger, thème 2021

 Le visuel est dévoilé, le timbre sort le 10 mai, on peut le voir ici par exemple.

Parmi les animaux retenus, le lynx, l'ours brun, me sont particulièrement chers.

Au zoo de Paris il y a quelques années, j'avais assisté à la tétée des petits lynx, Léna la lynx les avait amenés juste devant la vitre, et s'en occupait avec leur papa, scène inoubliable. D'autant que le lynx est très farouche.

 Pour en revenir à notre timbre, il illustre de nombreux animaux cités dans le document en lien, mais tous ne figurent pas sur le timbre lui-même mais sur le feuillet. 

J'aime beaucoup les feuillets mais c'est un peu difficile à caser sur une carte postale (et parfois même sur une enveloppe). J'ai tendance à les collectionner depuis quelques années.

 Le thème des animaux en danger me parle, je suis membre de plusieurs associations  de défense et de promotion des animaux sauvages en danger, l'Aspas, Pays de l'Ours, et Ferus, spécialisée sur le loup, l'ours et le lynx.. Même si mon militantisme consiste surtout à payer ma cotisation.

Ici à Paris, des bêtes sauvages en nombre réduit, mais pendant le confinement du printemps 2020, le grand évènement a été la découverte de renardeaux dans le cimetière du Père Lachaise, filmés par le conservateur des lieux himself. Depuis, nous raocnte t-il, il n'a pas revu de juvéniles mais il y a bien des adultes. Des juvéniles ont été vus par contre dans un cimetière de banlieue. On trouve également des fouines au Père-Lachaise, j'habite tout près mais je pense que c'est de nuit seulement qu'on peut observer ces animaux. Le cimetière est très fréquenté par les habitants en mal de balades en ce moment, puisque nous sommes restreints à 10 kilomètres depuis déjà pas mal de temps, même si cela devrait changer enfin.

Paris n'est pas Londres et le renard n'y pullule pas, loin de là, cela reste un évènement. 


jeudi 29 avril 2021

ô joie !

 C'est dans une série du Monde sur les objets made in France.


On y parle du plat Pyrex, du verre Tommy, de la carafe Glou Glou, et de bien d'autres objets encore. la série reprend d'ailleurs, elle avait déjà commencé voici quelques temps avec d'autres objets.

Et tout récemment, il est question de la boîte aux lettres jaune de La Poste. je me disais que c'était intéressant, mais ça l'est encore plus.

Cette boîte est fabriquée depuis 1950 par une entreprise de Nantes, la société Dejoie.

Et ö joie, l'article nous apprend que la boîte est désormais déclinée en plusieurs couleurs et vendue aux particuliers. La boîte de couleur jaune n'a pas le droit d'être placée en bordure de voirie pour éviter les risques de confusion.

Et ces boîtes se vendent très bien, y compris à l'étranger. Au modique prix de 350 euros quand même. L'article ne précise pas si la boîte obéit aux conditions obligatoire de taille pour toutes les boîtes de constructions neuves, je n'en suis pas persuadée vu son format tout en hauteur. A réserver aux vieilles bicoques alors... ou à l'étranger où ces normes n'existent pas ?


jeudi 21 janvier 2021

timbres émis par la poste française en 2020, le temps du choix est venu !

 Jusqu'au 4 avril 2021 se tient l'habituel concours pour voter pour le timbre de l'année, 2020 cette fois.

On vote dans 6 7! catégories, incluant notamment les timbres, les blocs et feuillets, les carnets, les vignettes d'affranchissement, les timbres des postes partenaires (ce qui inclut notamment les TAAF).

Un jury professionnel se réunit quant à lui pour décerner le prix du plus beau timbre en taille-douce.

Il y a des lots à gagner.

On peut cette année exprimer plus de préférences, en choisissant 6 coups de cœur, même si le vote porte sur un timbre par catégorie. Cela permet, je suppose, à la poste, d'avoir un retour plus large sur les timbres appréciés du public. 

Le Jeu est ouvert aux personnes majeures résidant en France métropolitaine (Corse incluse), DROM et COM.

 

J'ai voté pour :

le timbre coeur Guerlain (mais choix difficile),

le bloc fleurs de Méditerranée (idem),

le carnet que j'adore Un cabinet de curiosités,

le collector fruits,

la marque d'affranchissement (oblitération premier jour) Capitales Européennes Dublin

la vignette d'affranchissement salon de l'agriculture,

le bloc poulpes et calmars de l'Antarctique (TAAF).


Autres concours :

Concernant les timbres Europa (55 pays) gagnants : le timbre de Pologne aurait gagné le vote du jury, le timbre de Turquie, celui du public. L'information est donnée sur un site, mais ce n'est pas très clair. Le site Posteurop est catastrophique, vieillot, peu clair, on a un mal fou à trouver des informations. Sur son hall of fame, les timbres gagnants pour 2020 ne figurent toujours pas. 

Le thème pour 2021 est : faune nationale en danger.

Concernant le timbre Euromed postal (23 pays) : pas d'information trouvée. La France avait gagné l'an dernier le premier concours organisé, pour le timbre sur la danse sorti en 2019.

Le thème pour 2021 est : bijouterie artisanale de Méditerranée.

Enfin les timbres français gagnants du concours objet de cette note de blog ont été, pour l'année 2019 (vote en 2020) : liste sur ce site.

dimanche 10 janvier 2021

TAAF, manchots et Marion Dufresne


 Alors ça y est. Ça n'aura mis que deux mois.

A défaut d'y aller, j'ai envoyé du courrier là-bas, bien loin.

Postées le 4 novembre, mes lettres aux TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) me sont revenues, pour certaines, ce vendredi 8 janvier. J'en ai reçu deux et j'en attends encore plusieurs autres.

Je pensais que ça prendrait bien plus de temps, mais je dois être bien tombée, le Marion Dufresne faisait une de ses rotations en décembre me semble t-il. Il y a une époque qui n'est pas bonne, en été je crois, où il n'y a aucun voyage pendant des mois. Ou bien était-ce l'Astrolabe ! [plus tard : les deux bateaux sont utilisés, et ont des circuits différents. Il semble que l'Astrolabe, un brise-glace, serve pour les coins les plus extrêmes, notamment la Terre Adélie).

Après avoir acquis des timbres TAAF sur le site de la poste il y a déjà plusieurs mois, j'ai fini par préparer mes courriers, avec la rapidité qui me caractérise :) Si j'avais su que ça reviendrait si vite et à cette époque en plus, j'aurais envoyé mes vœux par ce biais ! Certains amis vont recevoir ces lettres, j'en ai mis à destination de France, et de plusieurs pays d'Europe, j'ai vraiment hâte de voir leur réaction. 

Tout le processus est expliqué ici, sur le site des TAAF.

Il m'a fallu d'abord trouver les tarifs, d'abord je ne parvenais à trouver que ceux de 2017, j'ai fini par mettre la main sur ceux de 2020, ça change apparemment assez souvent. Ceci dit, on met en général plusieurs timbres et le montant est dépassé.

Pour 2020, jusqu'à 20 grammes, et pour une lettre à destination de la France, le montant était de 1,05€, puis 2,10€ jusqu'à 100 grammes.

Si la lettre est à destination des autres pays, les tarifs sont, avec les mêmes limites de poids : 1,45€ et 2,90€, toujours pour 2020. 

Le programme philatélique est élaboré tous les ans, et 12 à 15 timbres ou blocs sont émis chaque année et disponibles pendant deux ans. L'activité philatélique est une source financière non négligeable pour ces territoires.

Je l'ai déjà dis, je ne suis pas collectionneuse, je ne sais pas comment placer les timbres (il y a des tas de trucs à respecter, et je ne sais pas !), c'est juste pour le plaisir, et ça a été un grand plaisir, de l'émotion aussi, de m'envoyer ces lettres, les envoyer à d'autres, et les recevoir en retour. j'attends juste les réactions des amis.

Voici un petit aperçu de leur apparence, comme il m'a fallu couper mon adresse, on ne voit qu'une partie de l'enveloppe. En vrai, ils mettent tout un tas de cachets, ça se voit que c'est pas du courrier ordinaire !

De Kerguelen et de Crozet, qui sont les deux qui me sont parvenues à ce jour :

en haut à gauche : timbre bateau : tarif dit "préférentiel" (je pense qu'il s'agit du tarif pour la France), le timbre est sans doute à validité permanente, il date de 2018 et représente l'Astrolabe

en haut à droite : Doigt de Ste Anne, Kerguelen, Baie Larose, timbre de 2020 à 1,45€  soit le tarif "reste du monde" (en 2020)

L'enveloppe porte différents tampons : EB pour écobio (en vert), l'indication de la latitude et de la longitude de Port-aux-Français, la capitale de Kerguelen.

en bas à droite : Rocher Percé, Crozet, timbre à 2,80€ de 2020, le timbre faisait partie d'un bloc que j'ai également collé sur l'enveloppe près de mon adresse, il est indiqué : côte nord-ouest de l'île de la Possession, ainsi que latitude et longitude.La base française s'appelle Alfred Faure comme l'indique le timbre à date de la poste.


de Kerguelen, ils mettent également plein de tampons sympas au verso :


J'en attends d'autres, des oiseaux, des bestioles marines ! Mais je n'ai pas écrit à tous les TAAF, il me faut donc continuer, j'ai plusieurs timbres en réserve, et ceux qui sont sortis entre temps me font aussi de l'oeil. Mmmm... je crois que je vais pas mal utiliser ce système, y compris pour écrire à des gens, je trouve que c'est assez amusant d'écrire sans savoir quand ça va arriver et de faire ainsi une grosse surprise au destinataire. 

Il n'est pas dit d'ailleurs que quand un profil Postcrossing m'enthousiasmera, je n'envoie pas, en sus de la carte postée de France, un 2ème courrier via les TAAF : bien sûr, je n'aurai pas de carte postale adaptée, mais les timbres seront quand même une chouette surprise ! Et bien sûr ce peut-être aussi une thank you card pour ceux qui m'auront écrit et envoyé quelque chose de vraiment sympa, comme cela arrive de temps en temps.

Pour terminer, ajoutons ceci, issu du site des TAAF : "En juillet 2019, à Bakou, la 43ème session du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco a inscrit les Terres et mers australes françaises – archipel Crozet, îles Kerguelen et îles Saint-Paul et Amsterdam ainsi que leur zone maritime protégée – sur la prestigieuse Liste du patrimoine mondial de l’Humanité au titre de son patrimoine naturel."

Un article du Monde en 2019 sur la philatélie des TAAF.

jeudi 17 décembre 2020

poids et mesures

Prix du timbre 2021 (la soupe à la grimace continue) :

Le prix du timbre continue de grimper, grimper... à des hauteurs stratosphériques.

Cela fait des années que j'aimerais un timbre de complément à 0,50ct pour pouvoir utiliser une plus grande variété de timbres pour l'international sans avoir à en coller pléthore sur une carte postale.

Reste une possibilité, récupérer des timbres à 0,61 de 2014, qui étaient à l'époque les timbres normaux du tarif intérieur, et les utiliser comme timbres de complément. Il semble possible d'en acquérir auprès de marchands privés, à creuser.

Pour l'international en 2021 :

1,50 jusqu'à 20g (au lieu de 1,40), puis 3 jusqu'à 100g, 7,50 jusqu'à 250g etc.

tarif intérieur :

lettre urgente : 1,28 (au lieu de 1,16) jusqu'à 20g, 2,56 jusqu'à 100g, 5,12 jusqu'à 250g. 

lettre verte : 1,08 (au lieu de 0,97), puis 2,16, et 4,32 (même échelons de poids)


Langues dans le monde par nombre de locuteurs :

anglais, mandarin, hindi, espagnol, français, arabe, bengali, russe, portugais et indonésien, ce serait l'ordre des 10 premières

Selon Wikipedia, cela correspond au nombre total de personnes aptes à « parler et produire des énoncés ».

 

 Bonus :

Un petit jeu de devinettes à propos de statistiques : the trend guessing game, en anglais. Conseillé par un ami.


dimanche 29 novembre 2020

une page cuisine sur le blog

 Je suis en train de créer une page cuisine sur ce blog. Ça me titillait depuis longtemps. Elle est accessible depuis la rubrique "pages" dans la colonne de droite du blog.

Comme je l'explique, je ne suis pas une cuisinière émérite, mais le goût et l'odorat sont chez moi aussi développés (ou presque) que chez mes escargots, qui sont par contre sourds et presque aveugles ! Tous les anciens fumeurs savent ce que c'est, ce retour du goût et de l'odorat qui est le bonus quand on a arrêté enfin.

Il arrive qu'on me demande quelques recettes que je connais, et c'est difficile sur une carte postale, sans compter que la traduction peut être aléatoire. Ici ce sera plus facile, et google traduira plus ou moins, la marge d'erreur donnera peut-être quelque chose d'intéressant ;)

Avec ou sans lien avec le postcrossing d'ailleurs, j'ai déjà pensé à ouvrir un blog de cuisine, mais pourquoi finalement ? Je vois bien au travers des blogs que je suis qu'il est rare qu'il s'agisse de vraie création, les uns et les autres parlent de recettes qu'ils ont trouvées ailleurs, accommodées un peu et servies avec un talent d'écriture ou de storytelling qui fera passer l'affaire. Alors un de plus ou de moins ! Soyons honnête, je n'ai rien à apporter dans cette marée de blogs qui existent déjà, je suis une exécutante qui essaie des recettes créées par d'autres, depuis la nuit des temps ou plus récemment. 

En revanche, chacun a une histoire avec la cuisine quand il s'y intéresse, comment on y vient, pourquoi, qui, quoi en a posé les bases, cela peut-être intéressant à raconter. On évolue dans sa passion, comme dans toute passion menée sur plusieurs années.

J'ai deux petits cahiers où je note soigneusement mes recettes, souvent à la main, parfois en collant la recette d'un magazine, et avec une table des matières à la fin et des pages numérotées. C'est intéressant pour moi, parce que ces cahiers racontent chronologiquement mes avancées. Je remarque que j'ai commencé avec des trucs bien plus ambitieux et qu'aujourd'hui, j'essaie, parfois pour la première fois, des plats simples et classiques que j'aurais dédaignés il y a quelques années. le confinement a aussi joué dans le goût pour la comfort food, il faut bien le dire. Il est peut-être temps de revenir à des trucs plus pointus !

Mais la cuisine que je fais n'est jamais techniquement compliquée, ne prend jamais des heures, ne nécessite pas un tour de main de professionnel : priorité au plaisir, au goût et au produit.

les petits cahiers de recettes maison